Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 novembre 2008

« Cette poésie publique est mon journal intime »

        « Cette poésie publique est mon journal intime ». Où Jean Cayrol parle « d’endiguer […] une actualité qui déborde de partout » et qui aveugle « par les spots des faits divers [1] ». Jean Cayrol aurait peut-être aimé proposer par sa « Poésie-Journal » une autre lecture des « problèmes nationaux et internationaux ». Force est de constater que le projet n’a pas atteint son but.

Dimanche 27 septembre 1992.



[1] 4ème de couverture de son recueil Poésie Journal, Tome 3, éd. du Seuil, oct. 1980.

 

Les commentaires sont fermés.