Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 juin 2006

Dans une préhistoire inconsciente il a touché

Dans une préhistoire

              inconsciente

il a touché

le torse

noueux

 

        Épanouissement

        des profondeurs

                aux racines du moi

                se terre le pourquoi

 

Odeurs

        de l'ombre

innervée

dans un balancement

                  régulier


[...]

 

Commentaires

préhistoire, terre/se terre, torse......
et tout juste retrouvés
affleurant le sol dans une gangue de terre
nettoyés à la petite brosse et à la cuiller
ces restes humains
qui me regardent du fond du puits du temps
et que des constructions
vont bientôt ensevelir une seconde fois

les maisons passeront retourneront en poussière
avant les ossements
qu'une génération suivante retrouvera
sous les vestiges des maisons
flambant neuves de demain

Écrit par : Florence Trocmé | 11 juin 2006

Si terriblement bandée
qu'elle gicle encore entre nos dents serrées
la rage de ces primitifs
portant le feu au-dessus des marécages .

Écrit par : X | 09 juillet 2006

Les commentaires sont fermés.