Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 juin 2006

DE QUOI S'AGIT-IL ? De désir seulement de désir


. . .
DE QUOI S'AGIT-IL ?

 

 

      De désir

 

      seulement de désir

 

      et d'impuissance

 

      à dire

 

                                       . . .

 

 

(extrait du poème à dire et à crier Écrire !

poème publié depuis en Première impression

et ayant fait l’objet d’un enregistrement sonore écoutable en ce moment sur Myspace/alainmarclectures)

Commentaires

Et disant impuissance, si nous rêvions de force !

Écrit par : michel à franquevaux | 16 juin 2006

si le désir n'était pas enté sur ce sentiment d'impuissance, il n'y aurait rien à dire, c'est dans l'espace fluctuant entre désir et impuissance que ça se joue dans cette fente synaptique où circule l'influx c'est le jeu diastole systole entre la pulsion du désir et l'inhibition du sentiment d'impuissance, eros et thanatos toujours

Écrit par : Florence Trocmé | 16 juin 2006

De deux poles, l'étincelle est elle force ou impuissance ?

Écrit par : michel à franquevaux | 17 juin 2006

Par le dire
En passe parfois
le désir
mais sa route
défonce
en rèvant
ses culs de sac

Écrit par : X | 09 juillet 2006

d'impuissance à dire, bien sûr
ou plus
d'impuissance à l'écrire
bien à vous / marc

Écrit par : frenchpeterpan | 08 septembre 2007

Les commentaires sont fermés.